Le guide pour réussir ta transition vers les shampoings solides et naturels

Tu as décidé de prendre soin de tes cheveux au naturel et d'en finir avec ces shampoings liquides classiques au packaging bourré de plastique ? Bravo pour l’initiative ! Cependant, tu es toujours en train de chercher le bon shampoing qui fonctionne pour toi. Avec toutes ces chouettes savonneries artisanales et leurs savons et shampoings solides de qualité, c’est difficile de s’y retrouver n’est-ce pas ? Pas de panique, je te guide en quelques étapes pour réussir ta transition au naturel et trouver le meilleur shampoing solide qui ne te rendra pas la vie difficile.

1ère étape : éviter les ingrédients controversés 

La première étape est de savoir ce qu'il faut éviter et décrypter les ingrédients qui se trouvent dans un shampoing. Je te conseille d’éviter les savons qui contiennent des composants chimiques tels que des tensioactifs sulfatés (sulfates), silicones, détergents irritants, perturbateurs endocriniens... Ils vont en effet avoir un rôle détergent, moussant, canaliseur et démêlant et pour cela vont irriter ton cuir chevelu. Tu les trouveras dans la plupart des produits industriels mais tu peux garder en tête ces diminutifs pour pouvoir les reconnaître facilement : 

  • Sulfates: SLS (sodium lauryyl/laureth sulfates) et ALS (ammonium lauryl/laureth sulfates)
  • Silicones : Composants qui se terminent par oxane et/ou par icone 

Sache qu'un bon shampoing naturel est un shampoing le plus neutre possible avec uniquement des ingrédients naturels et non ce combo chimique qui agresse ton cuir chevelu. C’est souvent de cette façon que nos cheveux ont tendance à graisser toujours plus rapidement et finissent même à réclamer un shampoing quotidien. En effet, le cuir chevelu se sent forcé à produire une quantité de sébum nécessaire pour recréer la couche naturelle qui est tout le temps attaquée. 

2ème étape : abandonner les shampoings liquides 

On consomme par habitude des shampoings liquides, ils sont partout et c’est facile à s’en procurer mais est-ce la meilleure solution pour nos cheveux ? De mon expérience, la réponse est non. 

En plus d’être écologiques, je trouve que les shampoings solides sont plus économiques et permettent de garder mon cuir chevelu lavé, ainsi que mes longueurs et pointes en bonne santé. Je te recommande vivement d'aller vers des shampoings solides naturels qui ne contiennent que des ingrédients naturels, souvent biodégradables et d’origine biologique comme des huiles et beurres végétaux, huiles essentielles et essences de fruits. Alors qu’un shampoing liquide contient près de 85% d’eau et des détergents irritants.

Alors quel est le bon shampoing solide ?

Celui-ci doit en priorité ne pas contenir de composants chimiques et en même temps enlever le sébum. En ce qui concerne le fait d’obtenir de la mousse et de pouvoir répartir le produit uniformément, je n’ai pas eu de soucis à retrouver ces fonctions dans de nombreux shampoings solides (je t'ai fait une petite sélection plus bas). Pour d’autres personnes, il se peut que la transition ne se passe pas comme prévu, les cheveux ressemblent à de la paille, les pointes restent sèches même en suivant les règles d'or comme l'utilisation vinaigre de cidre en après-shampoing, la transition est difficile et on n'abandonne souvent trop tôt.

3ème étape : laisser le temps aux cheveux de se regénérer 

Au début de la transition, l’utilisation de certains shampoings solides peut s’avérer compliqué. C’est normal, tes cheveux vivent comme un période de « désintox » et doivent s’habituer à ne plus recevoir de produits chimiques tels que les silicones. Durant cette période plus ou moins longue et selon les types de cheveux, il est pour moi indispensable de se préparer à d’éventuels changements, d’accepter les premiers résultats et de patienter pour laisser le temps à tes cheveux d’apprendre et de se réparer. C'est tout à faire normal, tes cheveux sont en transition, il faut attendre un petit peu pour adopter pleinement ces changements.

Si au bout de quelques mois, tu n’es toujours pas satisfait, c’est que le shampoing utilisé n’est probablement pas adapté à tes cheveux. Certains produits peuvent ne pas convenir mais ce n’est pas parce qu’ils sont naturels, c’est qu’ils ne conviennent pas à ton cuir chevelu ou sont mal conçus. N’abandonne pas, il existe de nombreux shampoings naturels qui fonctionnent très bien. Voici une liste de mes shampoings préférés, tout doux, qui moussent bien et qui conviennent à mon cuir chevelu à tendance grasse : 

  • Le shampoing naturel et bio à l’ortie et enrichi d’huile de ricin confectionné à la main en Isère par la Savonnerie du Tilleul, meilleur allié pour les cheveux mixtes à gras
  • Le shampoing solide PURE par la marque Pachamamai qui est aussi adapté aux personnes ayant un cuir chevelu neutre
  • Le shampoing argile et pamplemousse fabriqué artisanalement en Provence par Maison Méditerranée, idéal pour les cheveux normaux à secs et le shampoing Crème d'Avoine pour les enfants qui vont aimer l'appliquer tout seuls ! 

4ème étape : faire les bons mouvements pour un shampoing réussi 

Patienter oui mais autant que cela soit le plus agréable et le plus facile possible pour éviter d’abandonner en si bon chemin et limiter les dégâts. Je te donne donc les bons gestes à suivre pour vivre cette période de transition sereinement. 

Astuce n°1 : bien appliquer son shampoing 

  • Mouiller ses cheveux, humidifier votre shampoing et le faire mousser dans tes mains et appliquer la mousse ou le savon directement sur le cuir chevelu
  • Frotter sans excès, voir masser, le cuir chevelu en écartant bien les cheveux pour l’atteindre
  • Ne pas toucher les longueurs et pointes, partie des cheveux fragile. Le rinçage suffit à enlever toutes les poussières sur les longueurs. Très important : ne pas répartir uniformément ton produit sur les longueurs, au risque qu’elles deviennent encore plus sèches

Astuce n°2 : veiller à la nutrition et l’hydratation de tes cheveux 

  • Abuser des soins avant-shampoing sous forme d’huile (huile de coco, gel d’aloe vera, huile essentielle d’arbre à thé,…) et des produits hydratants sous forme de crème sur cheveux humides (crème de riz par exemple, facile à réaliser soi-même)
  • Diluer du vinaigre de cidre de pomme avec de l’eau et masser le tout sur votre cuir chevelu avant de rincer à l’eau claire 

Astuce n°3 : faire attention à la fréquence de lavage

  • Ne pas dépasser 2 lavages par semaine (on l’a vu, le lavage trop fréquent est un cercle vicieux. Les produits que tu utilises pendant ta transition jouent un grand rôle dans l’espacement des shampoings. Ils t’aideront à détoxifier ton cuir chevelu) 

Astuce n°4 : faire l'expérience pour savoir ce qui est bon pour toi 😊

Pour moi, c’est une évidence qu’il est mieux d’utiliser les shampoings solides naturels, c’est doux pour nos cheveux et bon pour la planète. On consomme moins de plastique car les shampoings solides sont emballés dans des cartons recyclables. C’est en plus très économique ! Un shampoing solide a une durée de vie de 3 mois contre 1 mois et demi pour un shampoing liquide !

Alors, conquis(e) ? As-tu essayé le shampoing solide ? Raconte-moi ton expérience avec les shampoings solides et n'hésites pas à nous poser tes questions ! 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés